Depuis 1948 / Since 1948

Initié par le parfumeur-voyageur Eric Pellerin et son épouse Nicole en 1948, agrandi et magnifié dès les années 1980 par Guillaume Pellerin et Cléophée de Turckheim puis repris en  2017 par Eric Pellerin et Guillaume de Lestrange, le remarquable Jardin botanique de Vauville s’étend sur près de 5 hectares. 

Planté à l’origine dans un simple champ à vaches, vous découvrirez dans cette oasis plus de 1000 espèces de l’hémisphère austral disséminées au sein de cette oeuvre végétale qui entoure le château de Vauville d’une ambiance subtropicale inédite et surprenante dans le nord Cotentin !

Lieu en perpétuelle évolution, aboutissement d'un travail assidu corrélé au savoir botanique de ses créateurs, ce Jardin du Voyageur abrite une collection d’arbres et d’arbustes à feuilles persistantes qui forment un jardin vivant tout au long de l’année. De nombreuses espèces asiatiques mais aussi méditerranéennes composent le parcours sous forme d’un jardin spontané luxuriant. 

Les végétaux les plus robustes ont été associés en masse pour former des haies brise-vent afin d’abriter les plantes les plus délicates. Malgré la violence et la persistance des vents d’ouest qui balaient la côte distante d’à peine 300 mètres, la dérive océanique Nord-Atlantique du Gulf-Stream tempère l’atmosphère, créant un climat favorable à l’acclimatation de plantes inhabituelles sous cette latitude. 

Amaryllis, echiums pininana, hémérocalles, callistemons, aloès ou hydrangeas épousent les formes naturelles du terrain tandis que l’eau courante de l’ancien ruisseau qui alimentait les champs s’écoule au gré des différents bassins où crinums, osmondes royales et plantes aquatiques s’épanouissent généreusement.

 La multiplicité des feuillages forme une palette d’une remarquable variété passant de l’argenté au vert le plus profond. Les imposants cyprès de Lambert, les cordylines australes, trachycarpus, eucalyptus, escallonias et yuccas participent à l’impression de grandiose quand bambous, phormiums, fougères royales et gunnéras aux feuilles géantes accentuent le dépaysement de la visite. 

 Choyées par trois générations de passionnés, les plantes que vous allez découvrir évoluent naturellement, sans contraintes ni produits chimiques, dans un désordre poétique savamment ordonnancé. 

 Succession de chambres de verdure, bénéficiant d’une orientation originale, tourné à 180 degrés sur la mer, le Jardin botanique de Vauville, en plus d’une collection scientifique reconnue, forme l’écrin original du Château de Vauville, joyau de l’architecture du Nord-Cotentin, dont la tour date du XIIème et les deux ailes de la seconde moitié du XVIIème siècle.

Le Jardin botanique de Vauville est inscrit à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1992 et classé Jardin Remarquable depuis 2004, membre depuis 2018 de BGCI (Botanic Gardens Conservation International), bientôt “Partner Garden” de la Royal Horticultural Society et parrainé depuis janvier 2019 par le Jardin des Plantes de Rouen afin d’être agréé “Jardin botanique de France”.

———

Perfumier and traveller Eric Pellerin and his wife Nicole began the development of Vauville’s Botanical Garden in 1948. His work was continued in the 80’s by Guillaume Pellerin and Cléophée de Turckheim before they “passed the trowel” to Eric Pellerin and Guillaume de Lestrange in 2017.  Today the Botanical Garden of Vauville covers around 5 hectares.

From simple beginnings, the Garden now has more than 1000 species of plants from the Southern hemisphere.  They have been planted to fit the natural majesty of the countryside around the Chateau of Vauville and are a unique collection of sub-tropical plants not native to Europe and a hidden secret of remote Normandy.

 The work of 3 generations of gardeners, this “traveller’s garden” is in constant evolution and hosts a collection of evergreen trees, shrubs and plants that can be seen all year long.  Many come from the Antipodes, others from Asia and some from the Mediterranean; together they create a luxuriant garden for a visitor to explore and enjoy.

The Normandy coast enjoys the caress of the Gulf Stream and warm prevailing South Westerly winds.  Whilst in many ways this is a blessing, those same winds can be devastatingly strong and the stronger species have therefore been used to create Wind Blocks enabling a warm microclimate to encourage the growth of plants not indigenous to these northerly latitudes

 Massive Cypress and Eucalyptus trees provide definition to the Garden which then allows Bamboos, Phormiums, Royal Ferns and giant Gunneras to provide a protective screen around other sub-tropical species like Cordyline Australis, Trachycarpus,  Escallonias and Yuccas.

Amaryllis, Echiums pininana, Hemerocallis, Callistemons, Aloes and Hydrangeas then flourish in the warm, moist climate and sit within 22 “green rooms” and complement the natural landscape. The valley’s natural water course flows through the garden and has been diverted to create ponds and meanders to support Crinums, Osmunda Regalis and other aquatic plants to flourish.

 The Botanical Gardens of Vauville are renowned for their remarkable collection of species and have been listed as a French Historical Monument since 1992 and as a “Jardin Remarquable” since 2004. 

The Chateau has been described as the jewel of North-Cotentin architecture.  The oldest parts of the tower date to the 12thCentury with the other parts dating from the second half of the 17th Century. The Pellerin family still live in the Chateau and both Eric and Guillaume welcome you to their home.